Le capital intellectuel réside en chacun des collaborateurs d’une entreprise et de celui-ci peuvent naître les meilleures innovations, en supposant que les démarches d’innovations collectives et collaboratives soient encouragées.

Faire participer les collaborateurs à la stratégie d’entreprise

Dans un contexte où les collaborateurs aspirent de plus en plus à donner du sens à leur travail, leur implication dans l’élaboration de la stratégie de l’entreprise est essentielle pour susciter leur engagement. Les collaborateurs se sentiront ainsi valorisés et leur efficacité à réaliser leurs missions sera accrue.

Selon une étude réalisée en 2017 par Oasys Mobilisation – Kantar TNS, 85% des collaborateurs et managers engagés déclarent se sentir soutenus par leur hiérarchie. Il est donc essentiel pour le supérieur de construire avec ses collaborateurs et de leur montrer appui et soutien.

Insuffler un climat propice aux initiatives

Tout dépend de l’esprit d’entreprise qui est instauré. Si celui-ci est plutôt concurrentiel, il ne favorisera pas l’engagement des collaborateurs. En revanche, si l’organisation interne prône une démarche globale et pérenne de transformation interne, elle installera une énergie positive de collaboration et motivera les collaborateurs.

Créer cet esprit de collaboration et d’innovation durable implique, pour l’entreprise, de se doter d’outils spécifiques. En termes d’outils techniques, les plateformes collaboratives ou encore les fablabs favoriseront l’innovation. Les outils humains ne sont pas non plus à négliger : conseil et accompagnement sont essentiels pour générer de l’initiative. Enfin, mettre à disposition des collaborateurs les ressources nécessaires sera nécessaire pour faire émerger des projets internes.

Prévenir les baisses de motivation des collaborateurs

Il est également essentiel pour les managers d’accompagner les collaborateurs dans la réussite de leurs objectifs et de prévenir les éventuelles baisses de motivation. Un outil de reporting permettra d’identifier les réussites et les difficultés afin d’adapter le plan d’action, de confier de nouvelles responsabilités et de fixer des objectifs plus personnalisés.

Le facteur clé de la performance de l’entreprise réside dans l’écoute des collaborateurs et l’ajustement de la stratégie d’entreprise. Pour une compétitivité pérenne, il est important de fusionner les intérêts individuels avec ceux de l’entreprise. Les pratiques managériales jouent donc un rôle essentiel dans l’engagement des collaborateurs et dans leur performance dans l’entreprise.